Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Renée Martel - Liverpool

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Liverpool


Année : 1967


Auteurs compositeurs : Eddy Marnay / Guy Magenta


Pochette : Denis S. Pantis


Durée : 2 m 36 s


Label : Disque Mérite


Référence : 22-2421


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

7 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Liverpool Liverpool

Des fumées d'usine coiffe la ville d'ocre, de rouge et de violet
Liverpool Liverpool
Un cargo français qui s'est perdu dans le brouillard du ciel anglais
Liverpool Liverpool

Et là-haut sur le pont d'acier qui grince dans le vent
L'un vers l'autre ce soir là s'approche deux amants
Liverpool Liverpool

Une grue géante amène a quai le thé, la menthe et le coton
Liverpool Liverpool
Dans un grand soleil de projecteur et de poussière de charbon
Liverpool Liverpool

Et là-haut sur le pont d'acier la fille tend les mains
Mais sans un regard le garçon passe son chemin
Liverpool Liverpool

Deux milles ouvriers quitte l'usine et rentre chez eux dans l'hiver
Liverpool Liverpool
Et tombe la nuit tombe la mort sur le navire et sur la mer

Et là-haut sur le pont d'acier les yeux noyés de pleurs
La fille pousse un cri pareil au cri d'un remorqueur

Et là-haut sur le pont d'acier les yeux noyés de pleurs
La fille pousse un cri pareil au cri d'un remorqueur
Liverpool Liverpool
Liverpool Liverpool
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

4 commentaires
Le Sapin Sobre Le 06/12/2009 à 20:30
Merci à Markyoloup de nous emmener en voyage dans les 60's !
Petitcurieux Le 06/12/2009 à 22:24
Belle découverte, dont certaines intonations me rappellent Annie Philippe. Merci Markyoloup :)
ratybus Le 24/03/2010 à 13:56
Houla les erreurs dans les paroles!
depuis le temps que je fredonne cette chanson, je la connais par cœur.
C'est donc: [corrigé !]
-coiffe la ville d'ocre, de rouge et de violet
-amène a quai le thé, la menthe et le coton.
Cela dit, je me suis toujours demandé a quoi pouvait bien ressembler un cri de remorqueur??
Trocol Harum Le 18/07/2010 à 15:43
Aussi triste et aussi démoralisante que l'autre chanson portant le même titre, interprétée par Patsy, et qui figure aussi dans la base B&M.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !