Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Actualisation ! Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Pink Martini - Sympathique

Voir du même artiste


Titre : Sympathique


Année : 1997


Auteurs compositeurs : China Forbes, Thomas Lauderdale


Durée : 2 m 51 s


Label : Heinz records


Référence : HNZ 001-2CD


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

17 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Ma chambre a la forme d'une cage
Le soleil passe son bras par la fenêtre
Les chasseurs à ma porte comme des p'tits soldats
Qui veulent me prendre

Je ne veux pas travailler
Je ne veux pas déjeuner
Je veux seulement l'oublier
Et puis je fume


Déjà j'ai connu le parfum de l'amour
Un millions de roses n'embaumerait pas autant
Maint'nant une seule fleur dans mes entourages
Me rend malade

refrain

Je ne suis pas fière de ça, Vicky veut me tuer
C'est magnifique et très sympathique
Mais je n'le connais jamais

refrain
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

11 commentaires
Claude Bukowski Le 09/01/2011 à 22:05
Pink Martini enfin dans la base ! C'est ma légitime qui va être contente.
Comme vous vous en souvenez certainement tous, cette chanson illustrait la publicité pour la Citroën Xsara Picasso.

Ceci dit… j'ai toujours eu un peu de mal à comprendre le sens profond des paroles. Quand à la syntaxe, elle est allègrement massacrée. Mais on s'en f(iche), c'est si bon !
Sergio Kalpasyn Le 10/01/2011 à 23:36
Connaissez-vous ce poème de Guillaume Apollinaire, intitulé Hôtel ?

« Ma chambre a la forme d'une cage
Le soleil passe son bras par la fenêtre
Mais moi qui veux fumer pour faire des mirages
J'allume au feu du jour ma cigarette
Je ne veux pas travailler - je veux fumer. »

(Guillaume Apollinaire)
hre mgþýe Le 12/01/2011 à 00:10
Merci à hug pour la pochette originale du 45 tours !
Yohmgaï Le 19/01/2011 à 13:12
Effectivement, je ne comprends pas trop non plus sa présence ici (ça va de paire avec la chanson japonaise « je t'aime je t'aime »)… mais je me souviens avoir lu/entendu à plusieurs reprises qu'on viendrait bien un jour aux années 90 de façon plus sérieuse… ce qui à mon sens est fort dommage (les sonorités sont vraiment différentes quand même, et celle des années 90 est… trop proche sûrement, trop propre). Bon, ce qui m'ennuie aussi, c'est que du coup j'entends ce que j'écoute déjà en temps normal, c'est un peu dommage, c'est pas comme si ce morceau avait besoin de reconnaissance, avait été oublié, ou ne passait plus en radio ^^

Bref, merci beaucoup Sergio, au moins cette fiche a le mérite de m'avoir instruit, j'ignorais complètement que cette chanson était inspirée d'un poème d'Apollinaire :)
hre mgþýe Le 19/01/2011 à 13:38
    Que cette chanson bénéficie d'un peu trop de notoriété récente peut être un argument pour la réserver à des programmes particuliers (genre 90' ou boum du samedi soir), pourquoi pas. Par contre parler à propos de ce morceau dont l'orchestration est au mieux intemporelle, au pire un pastiche de chanson d'avant-guerre (chant façon "phono" inclus) d'un "son" des années 90, c'est pas un peu de la mauvaise foi ? Si tu ne le connaissais pas avant, tu aurais été capable de dire qu'il s'agît d'un groupe américain récent et non d'un obscur orchestre d'il y a cinquante ou soixante ans (hormis la production qui utilise des techniques contemporaines - mais ce côté "propre" que tu reproches me semble moins choquant que sur bien d'autres morceaux ouvertement formatés pour plaire aux radios.)
hug Le 23/01/2011 à 20:19
C'est pas une pochette de 45 tours mais une pochette de CD single.
Yohmgaï Le 25/01/2011 à 20:44
@hre mgbye
Sûrement parce que le côté easy-listening french touch voix modifiée phono chic avec un son pur, c'est quelque chose qui s'est vraiment installé dans les années 90 (et suivantes). Comme tu le fais remarquer, la technique ne trompe pas. Et quand je parle de sonorité, ici, je parle de technique. J'aime beaucoup ce morceau, là n'est pas la question. Mais je ne comprends pas ce qu'il fait en section générale alors qu'il n'est pas, je trouve (et ce n'est que mon avis) dans l'esprit du reste de la programmation. Pour moi, Bide&Musique, c'est une sorte de Nostalgie Underground, où tu peux de nouveau entendre ce que tu n'entends plus, et découvrir ce que tu as raté (voire ce que tout le monde a raté), avec des programmes spéciaux pour changer un peu d'univers. Ça serait sûrement très pertinent dans un programme spécial. Mais en programmation générale… je n'écoute pas Bide&Musique pour entendre les CD que j'ai achetés il y a à peine 10 ans et qui sont dans mon salon (et que les gens chantent au boulot, mettent sur facebook, etc.), alors que j'écoutais aussi B&M à cette époque.
Quant à la notoriété récente, il est resté quatre-vingt cinq semaines dans les 150 meilleures ventes d'albums en France entre 99 et 2002, donc bon… en faisant la recherche de cette donnée, il y a apparemment eu une reprise d'un groupe récent très médiatisé, donc je comprends mieux ce que tu veux dire. Mais sauf peut-être les petits enfants, je ne crois pas que quelqu'un soit passé à côté de ce titre à l'époque (et apparemment la publicité était encore diffusée en 2005)… enfin… ce que j'en dis, moi ^^
hre mgþýe Le 26/01/2011 à 13:59
    J'ignorais qu'il y avait eu une reprise récente, et d'ailleurs je m'en fous, et son succès de l'époque prouve quoi ? En 1997 une obscure formation d'intellos américains a réussi à séduire le public français avec une jolie chanson sur un texte adapté d'Appolinaire avec une orchestration sans grandes fioritures. Ils ont fait leur truc, ça a marché, ils ont continué (5 albums à ce jour) à creuser leur voie au lieu de pondre des petits clones de leur tube pour rentabiliser la formule (ils ont commencé d'ailleurs par tourner 7 ans avant d'enregistrer l'album suivant). Rien que pour ce succès inattendu (parce que ne correspondant pas, à mon sens, à un truc bien calibré pour cartonné, programmé, soutenu, vendu par une grosse maison de disques), cette chanson a sa place ici.

    Ne t'inquiète pas, si la majorité des bidonautes pense comme toi, elle va rapidement redescendre du top, et on ne l'entendra plus que de manière extrêmement sporadique. Il y a près de 15 000 morceaux dans la base, dont une grosse majorité dans le programme général, dont une sacré quantité en "rotation lourde" qui assurent le gros du temps d'antenne. Mais on essaie d'éviter que cette programmation soit trop figée, d'où l'idée d'intégrer régulièrement des morceaux qui, même s'ils ont été des tubes, ont un "petit quelque chose" en plus.
hug Le 30/04/2012 à 10:40
Première parution en 1997 sans doute mais le big success n'est venu qu'en 1999 ou 2000 lorsque ce morceau a été choisi pour illustrer une pub Citroën.
Gozette et Gogo Le 24/01/2013 à 01:54
Je suis très étonné par ce que tu dis, hug. J'aurais bien été incapable de dire spontanément que le disque date de 1997, mais je me souviens bien que quand la pub Citroën l'a reprise, j'ai immédiatement reconnu cela comme une reprise.
palou86 Le 11/08/2018 à 20:13
Chanson, spécialement écrite pour Joséphine Baker, dans les années1920. Puis reprise et arrangé par le groupe Martini en 1996, 1997.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !