Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Bernard Lavilliers - Les aventures extaordinaires d'un billet de banque

Voir du même artiste


Titre : Les aventures extaordinaires d'un billet de banque


Année : 1975


Auteurs compositeurs : Bernard Lavilliers


Pochette : Paup Adam


Durée : 3 m 15 s


Label : Les Disques Motors


Référence : 144040


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

3 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

J'ai débuté ma carrière
Dans un hold up audacieux
Y avait d'la cervelle par terre
Les flics étaient très nerveux

Continué dans un boxon
Dans le slip d'une souris
Puis passé dans le ceinturon
D'un marchand de paradis

Qui s'fit dézinguer plus tard
Mais ça c'est une autre histoire

C'était un tueur à gages
Qu'arrondissait ses fins de mois
C'est pas que dans ce boulot-à
On soit souvent au chomage

Surtout que par les temps qui courrent
La liberté et l'amour
Travaillent pour la République
Commité d'action civique

Je me suis multiplié
Chez un type assez bizzare
Qui travaillait tard le soir
À la plume et au pochoir

Voyagé dans des malettes
Dans des fourgons, des tablettes
Dans des jeans ou de la soie
En Jaguar et en Matra

J'suis même passé dans vos poches
Grippés par vos doigts crochus
Doigts crochus
J'étais même au PSU

Au parti et à Minute
Avant de faire la culbute
Dans les poches de Lavilliers, ouais
Mais ça n'a pas duré

J'ai dormi chez des prélats
Entre deux doigts d'Arnica
Trois bons mots, une caresse
Au vicaire et sur les fesses

Je suis le pouvoir d'achat
Je suis celui qui décomplexe
Je suis le dernier réflexe

Qu'on n'est pas prêt d'oublier
Essayez d'me supprimer
Dans un coin sur la planète
Y en a qui f'raient une drôle de tête

Y en a même qui en sont mort
Alliende dans le décor

Je suis passé sous les tables
J'ai glissé sur des tapis
Dans des poches confortables
J'ai pris un peu de répit

Dans les mains d'un mercenaire
Puis dans la révolution
J'ai participé mon frère
À des tas d'combinaisons

Si tu savais ce que je sais
Dans quelles mains je suis passé
Tu t'en ferais pas beaucoup
Pour ta p'tite éternité

J'ai voulu me racheter
Mais voilà, j'étais trop cher
Depuis que les financiers
Mettent mes vertues aux enchères

Depuis que les poètes maudits
Comptent leurs économies
J'suis une pute aux nerfs d'acier

Je sais tout mais j'dirais rien
C'est peut être préférable
Pour l'idéal républicain

J'aimerais crever tu sais
J'aimerais qu'on me foute la paix
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

Pas de commentaires !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !